L’affaire Couriau – Marie-Victoire Louis

Le pdf page par page : L’affaire Couriau
Le pdf format livret : L’affaire Couriau_livret
Le texte sur le site de Marie-Victoire Louis

Fin 1912, Emma Couriau, femme de typographe, typote elle-même depuis 17 ans, est embauchée au tarif syndical, dans une imprimerie syndiquée, à Lyon, où le couple vient s’installer. « C’est le métier qui me fait vivre. Je n’en connais pas d’autre », dira-t-elle.

Au terme de six mois de travail, en avril 1913, elle demande son admission à la chambre syndicale typographique lyonnaise. Selon son mari, c’est « lui [qui] l’invita à faire sa demande d’admission »[1] : « [J’avais] cru bon de lui inculquer quelques idées sur l’émancipation des femmes, éducation qui ne peut que servir le mouvement ouvrier » dira-t-il[2]. Aussi, « appuie-t-il d’un mot sa demande qu’autorisaient ses 19 années de syndicalisme militant »[3]. Elle écrivit, pour sa part qu’elle « était convaincue, par la lecture et l’audition de ses camarades féministes et syndicalistes, que la place de tous les exploités, à quelque sexe qu’ils appartiennent, est au syndicat. »[4] Continuer la lecture de L’affaire Couriau – Marie-Victoire Louis

Une histoire du syndicat IWW – Peter Cole, David Struthers et Kenyon Zimmer

Lire sur le site de Ballast
Lien vers le pdf page par page : Une histoire du syndicat Industrial Workers of the World
Lien vers le pdf format livret : Une histoire du syndicat Industrial Workers of the World – brochure

Fondé en 1905 aux États-Unis, le syndicat IWW compte aujourd’hui plus de 9 000 membres. Bâti sur l’idée que « la classe ouvrière et la classe patronale n’ont rien en commun », on retrouve ses membres — les Wobblies — dans les luttes des dockers de Liverpool, des mineurs de la Sierra Leone, des sans-abri de l’Ottawa ou encore des travailleurs de la restauration rapide du Québec. Sa devise ? « Faire du tort à un seul, c’est faire du tort à tous ». Ses auteurs — les historiens étasuniens Peter Cole, David M. Struthers et Kenyon Zimmer — y retracent, sur près de 500 pages, l’histoire d’un syndicalisme de masse dont l’ambition finale n’est autre que l’abolition du système capitaliste. Continuer la lecture de Une histoire du syndicat IWW – Peter Cole, David Struthers et Kenyon Zimmer

Hotel Ibis des Batignolles – Entretien avec Tiziri Kandi

Lien vers la brochure en pdf : Hotel Ibis des Batignolles

Lien vers l’entretien sur Contretemps

Texte de la brochure :

En 2012, les femmes de chambre du Campanile de Suresnes en 2012 obtenaient la première victoire importante puisque la grève a permis de mettre fin à la sous-traitance dans un hôtel. Plus récemment, les grèves se sont multipliées dans les hôtels de luxe : Park Hyatt Vendôme, Hyatt Madeleine, W opéra, L’hôtel du collectionneur, Holiday Inn de Clichy, etc.

À partir de la grève qui dure depuis plus de 5 mois à l’Ibis Batignolles, Tiziri Kandi revient ici sur les enjeux et l’organisation de ces grèves longues et qui permettent d’arracher des victoires. Parmi ces enjeux, figure celui de la solidarité financière – pour contribuer à la caisse de grève, c’est ici : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/0oz7r5n8.

Continuer la lecture de Hotel Ibis des Batignolles – Entretien avec Tiziri Kandi

Balance ton orga – Anonyme

Lien vers la brochure en pdf : Balance ton orga

Texte de la brochure :

Les aventures de la CNT TDS 31
emportée dans le naufrage antiféministe
de la plus respectable des confédérations

Texte anonyme – 12 juin 2018

La brochure que vous vous apprêtez à lire raconte plusieurs histoires.

Continuer la lecture de Balance ton orga – Anonyme